FRED CHAPELLIER & THE GENTS feat. DALE BLADE

Accueil > Programmation > FRED CHAPELLIER & THE GENTS feat. DALE BLADE

FRIDAY BLUES

MASTER CLASS de Fred Chapellier

19h30 : ouverture des portes
20h30 : Guest
21h45 : FRED CHAPELLIER & THE GENTS feat. DALE BLADE

Prévente tarif unique : 13€
Sur place tarif unique : 15€
Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

Billetterie

Conditions de vente

MASTER CLASS de Fred Chapellier :

GRATUIT - sur présentation du billet d’entrée
*Places limitées
*au 112.2 - La Maison (rue haute à Terville)
*inscription au 06.31.94.08.14.

FRED CHAPELLIER & THE GENTS feat. DALE BLADE (FR-USA-New Orleans)

fred_chapellier_1_.jpg

fred_chapellier_2_.jpg

fred_chapellier_3_.jpg

fred_chapellier_4_.jpg

Bio Fred Chapellier (Guitare & chant) (Fr)

Après trois ans de batterie de 1978 à 1980 et fort d’un très bon bagage rythmique, Fred travaille la guitare plusieurs heures par jour à partir de 1981. Il s’essaye à divers styles musicaux mais revient toujours à ce qu’il appelle la base :"Le Blues", musique qu’il a toujours entendue à la maison.
C’est au début des années ’90 qu’il forme son premier blues band "Kashmir", avec lequel il tournera 4 ans. Puis viennent les années "Men in Blue", groupe dans lequel Fred partage le chant et la guitare avec un certain "Big Joe Barret". Deux cd 4 titres verront le jour en 1997 et 1998.

Mais Fred se sent rapidement à l’étroit et souhaite reprendre les commandes de sa propre musique. 1999, il décide de partir de son côté pour former son ultime groupe : « Fred Chapellier Blues Band ». Il enregistrera deux albums « Blues Devil » sorti en 2003 sous le label Mosaic Music et « l’oeil du blues » en 2005. Albums sur lesquels on retrouvera l’excellent Johan Dalgaard (Johnny Hallyday, Bashung, Gaétan Roussel etc...). Les cuivres étant assurés par Boney Fields (Lucky Peterson, Luther Allison...) et sa section. Les critiques sont plus que positives, à tel point qu’en 2004, à l’occasion des « Trophées France Blues » Fred sera nommé « révélation blues » et « meilleur guitariste » de l’année.
La même année, Fred Chapellier blues band devient définitivement FRED CHAPELLIER. "Exit" les mots "blues band", car si Fred est indiscutablement influencé par cette musique, il l’est tout autant par la Soul et le Rock. C’est donc avec ces trois styles musicaux qu’il construit sa propre musique. Fred ne cesse de faire parler de lui et, devenu musicien professionnel depuis 1990, il accompagnera, en parallèle à son propre groupe, différents artistes de blues tels : Don Ray Johnson, UP Wilson, Boney Fields, Buddy Whittington etc... mais aussi des artistes Français célèbres comme Jacques Dutronc (tournée 2010).
Début 2007, fort de son expérience du studio, Fred est plébiscité pour enregistrer, co-produire et mixer les albums de Leadfoot Rivet "Greyboy Blues", Lorenzo Sanchez "Domingo", Tony Coleman (Batteur de BB King) "Bjr Mr Coleman" ou encore "Handfull of Rain" de son pote Neal Black. Il a, à ce jour participé à de nombreux autres albums en tant que musicien, arrangeur ou producteur.
La même année, Fred reprend contact avec Jean Roussel rencontré lors de sessions pour divers artistes. Jean Roussel, fameux organiste, arrangeur – compositeur, mais aussi grand producteur qui a réalisé de nombreux albums pour de grands artistes : Cat Stevens, Bob Marley, Police, Roy Buchanan, 10CC, Thin Lizzy (entre autres…).

Fred a en tête depuis quelques années, de rendre hommage à Roy Buchanan SON guitar-héros, avec qui Jean a travaillé dans les années 70 (album "you’re not alone"). … ! Il débute les sessions et enregistre les bases rythmiques et les guitares solo dans son « Blue House studio » de Châlons en Champagne ou il vit. Mais pour Fred, cet hommage doit aller plus loin. Il va ainsi faire appel à ses amis : Tom Principato, Neal Black, Miguel M, Leadfoot Rivet pour que la fête soit complète. Et pour couronner le tout, Billy Price (Chanteur du groupe de Roy Buchanan de 1972 à 1976) accepte de chanter sur l’album . Fred et Jean terminent le travail de production dans la région parisienne au « Shakty Studio », cette fois ci sous la férule de Roussel qui officie derrière la console. Fred composera pour l’occasion le magnifique "Blues for Roy" largement plébiscité par la presse et les radios. Le produit fini sera aussitôt publié en Europe par « Dixiefrog » et aux USA par « Majestic records » il est dans les bacs depuis novembre 2007 sous le titre « Fred Chapellier & Friends – A Tribute To Roy Buchanan ».
Au fil du temps et durant les sessions d’enregistrement, une grande amitié naît entre Fred et Billy Price, à tel point que les deux hommes décident de jouer ensemble sur scène, ce qu’ils font une première fois en novembre 2007, puis en avril et juillet 2008, en France mais aussi en juin et septembre 2008 aux Etats-Unis. L’osmose est telle qu’ils décident d’écrire des chansons ensemble en vu d’un album en commun. Six mois plus tard, et les chansons composées, Fred s’envole pour Pittsburgh Pensylvannie,ou ils enregistrent "Night Work" écrit en majeure partie par leurs soins. Jeff Ingersoll patron du label Américain "Bonedog Records" décide de co-produire l’opus. Les deux hommes se feront un immense plaisir en invitant Otis Clay (un des rois de la soul Américaine) et ses deux excellentes choristes, sur 4 titres, ainsi que Mark Wenner, leader des fameux "Nighthawks" à l’harmonica. Cet album, sous les noms Billy Price & Fred Chapellier et intitulé "Night Work", sort sous le label Dixiefrog le 12 mars 2009. Les critiques sont excellentes des deux côtés de l’Atlantique. "Night Work" prendra la première place du Powerblues dans le magazine X.Roads en France et entrera en 5ème position des blues charts Américains pour se hisser à la première place durant plusieurs semaines. Fred est enfin reconnu, non seulement par les Européens mais aussi par le public Américain qui n’en revient pas de voir ce "little Frenchy" leur donner autant de plaisir.
Début octobre 2009, Fred est contacté par un ami ingénieur du son Parisien, qui lui propose de travailler avec Jacques Dutronc qui prépare une nouvelle tournée. Fred accepte évidemment l’invitation et passe 15 jours en Corse dans le repère du Gentleman....(pas cambrioleur). Le courant passe très bien entre les deux hommes, à tel point que Dutronc propose à Fred de partir en tournée avec lui. Certaines choses ne se refusant pas, Fred accepte et se voit engagé pour une année de travail avec JD ! Un cd & dvd live de cette tournée de 89 dates "Et vous, Et vous, Et vous" sont sortis en octobre 2010.
Mai 2010, en pleine tournée Dutronc, sortie de Billy Price & Fred Chapellier "Live on Stage" cd & dvd, enregistré pendant leur tournée Française de mai 2009, toujours sous le label DIXIEFROG.
Novembre 2010. Fred sort une compilation de ses deux premiers albums en Français datant de 2003 et 2005. Baptisée "2000/2005 the French years". Il a pour l’occasion réenregistré les voix et les guitares pour donner une deuxième jeunesse à ses chansons composées dix ans auparavant. Cet album est uniquement en téléchargement légal sur i-tunes et cd-baby.
2011 est l’année des collaborations. Fred partage la scène avec ses amis Neal Black et Nico Wayne Toussaint pour une série de concerts. Ce projet, baptisé BTC Blues Revue (BTC pour Black/Toussaint/Chapellier). Un cd live + un cd 6 titres studio bonus sortent en mai. Suivi du dvd "Live at l’Orange Bleue".
La même année, Fred et son ami Tom Principato (célèbre guitariste de Washington DC) se retrouvent pour une tournée de 15 dates. Un cd "Live Guitars on Fire" sort en mai 2012 sous le label Américain "Powerhouse Records".
2012 : Fred part en février à Memphis ou il représente la France à l’International Blues Challenge. Cent cinquante groupes du monde entier s’affrontent dans les clubs de Beale street pendant 8 jours. Fred ira jusqu’en demi-finale. Une équipe de France 2 l’a suivi et réalisé un reportage de 25 minutes sur son aventure Américaine. Ce reportage, diffusé en mai dans l’émission "13h15 le samedi" et présentée par Laurent Delahousse réunira plus de 4 millions de téléspectateurs.
2012 étant une année très chargée, FRED sort son nouvel album "Electric Fingers" le 23 octobre toujours sous le label Dixiefrog.
Mai 2014, sort « Electric Communion » Live & bonus. Une excellente synthèse de son répertoire des années 2010 à 2016.
Novembre 2014, Fred participe aux Vieilles Canailles avec Jacques Dutronc, Johnny Hallyday et Eddy Mitchell, pour 6 soirs à Bercy.
Il sera de retour sur les routes de France en juin et juillet 2017 aux côtés des trois légendes.
Un cd & dvd live de cette nouvelle tournée verra le jour en 2017.
Fred se produit principalement en quartet, composé de Charlie Fabert à la deuxième guitare, Abder Benachour à la basse et Denis Palatin à la batterie. Mais aussi en quintet avec Johan Dalgaard aux claviers.
Avril 2016, sortie du dernier album studio sous le nom FRED CHAPELLIER, intitulé IT NEVER COMES EASY et tournée du même nom qui se transforme assez rapidement en FINAL TOUR car Fred a besoin d’un renouveau et imagine un nouveau groupe dans lequel il laissera la place de chanteur à l’excellent Dale Blade.
Juin, juillet et août 2017, Tournée de 17 dates avec les Vieilles Canailles (Johnny Hallyday, Eddy Mitchell & Jacques Dutronc).
Septembre 2017 : retour sur le nouveau groupe.
Ce nouveau projet intitulé FRED CHAPELLIER AND THE GENTS FEATURING DALE BLADE a d’ores et déjà commencé à se produire sur scène et sera la principale source d’occupation de Fred pour l’année 2018.
L’album des Gents de Fred, intitulé "Set Me Free", sortira chez Dixiefrog le 16 mars 2018.
IN THE LAP OF THE GODS !

dale_blade.jpg

Bio Dale Blade (Chant)

"D’aussi loin que je me souvienne c’est à dire vers 5 ans, mes parents, m’emmenaient à l’école Phillis Wheatley, au cœur de 6 th Ward de TREME, ou j’écoutais mes amis jouer et chanter les chansons qui ont rendu célèbre New Orleans !
Après l’école je jouais les rythmes pendant des heures, jusqu’à ce que ma mère m’appelle pour le dîner. Un jour, durant la classe, une annonce a été faite : "Tous les élèves qui veulent rejoindre le « Band » doivent se présenter à la cafeteria après le repas de midi “. J’étais très excité par cela car le “Second Line Band” venant de New Orleans passerait devant ma porte, dans la rue Galvez puis rue St Ann jusqu’à la rue St Phillip, et suivrait tout le chemin " jusqu’au quartier Français. La parade accueillait beaucoup de monde dans une immense et populaire joie.
Les hommes étaient vêtus en smoking et chapeau haut de forme, et les dames de splendides robes hautes en couleurs et abritées d’une ombrelle.
On pouvait entendre les groupes " THE TREME BRASS BAND" ou encore " THE EUREKA BRASS BAND ", " THE TUXCEDO BRASS BAND", a des kilomètres. Lorsque la bande entonnait un air, le grand Marshal "Uncle Lionel, ou Uncle Benny" se pavanaient dans les rues conduisant la parade. Ce n’était que musique dans tout TREME, du vendredi au dimanche.
D’ou j’étais je pouvais entendre la musique provenant de la rivière, ou de la ville de New Orleans . On pouvait entendre la musique de " Papa Celestine’s music " Thomas JEFFERSON de Louis AMSTRONG, et le son du “lake the New Orleans’, Jesse HILL’S, OOOPPAHPADOO.
Chaque après- midi, alors que j’étais assis sur les marches devant ma maison, j’entendais cette musique flotter dans l’air, jusque tard dans le nuit. Mais les rues étaient très dangereuses à cette époque pour un enfant.
Un jour j’ai entendu de la musique provenant des bateaux en croisière, descendant la rivière Mississippi.

J’ai demandé : "Qui joue ? "
" Louis AMSTRONG fils, sur sa trompette"
" wow ! Je veux le voir "
Il a dit “oui »
Le jour suivant, j’ai dit à mon professeur : " Mr Alvin THOMAS, je veux être comme Louis AMSTRONG il a répondu : " ok Dale" .
Une semaine plus tard, ma mère m’a acheté une trompette. Et ma vie musicale a démarré à cet instant.

Mon père était un chanteur de jazz et de R/B dans les années 50, 60 jusqu’au jour de sa mort. Moi, étant un enfant de TREME, suis tombe amoureux, et admirais, cet homme et sa trompette. Alors j’ai commencé à pratiquer de plus en plus !

A 13 ans j’ai été capable de rejoindre mon premier Brass Band " the Fairveiw Brass Band", ou le grand Leroy JONES jouait de la trompette.
Charles et son frère Lucien BARBANNE, mes amis d’enfance, dont le père était déjà une légende grand Big CHARLES "20 cent", Nous avons joué partout dans TREME, et partout à New Orleans. Vers 15, 16 ans, Je voulais aller voir le concert, en face de l’hôtel de ville, le « Brown Bag concert’s » et écouter le grand Winston MARCELLIS, un autre ami d’enfance, fils du grand Ellis MARCELLIS dont la réputation ne faisait que croitre.
Pendant ce temps à Bell JR HIGH school, je commençais à prendre de plus en plus d’assurance sur ma trompette avec l’aide du trompettiste David DECUIR. Il m’a beaucoup appris. David est maintenant producteur et a produit mon premier cd “DALE BLADE Portrait of Soul"
Ma carrière de chanteur est passé à un niveau supérieur . J’ai continue à pratiquer ma musique sous le direction de Donald RICHARDSON, qui était connu à travers toute la Louisiane comme étant le meilleur « Band director », nous étions en concurrence avec des collèges tels que « Gramblin university » et « Southern university » pour n’en nommer que quelques un.
Le temps passant, David, moi même et quelques uns des meilleurs musiciens ont eu une opportunité quand nous étions à « Bell ». Mr RICHARDSON nous a trés rapidement enrôles a “st Augustine High” l’une des écoles pour garçons, la plus réputée de NEW ORLEANS. Mais je suis allé à “ J.S Clark Sr High”, parce que tous les enfants de TREME étaient scolarisés là !
A 17 ans ma première “ R/B Band” a été avec " Cool Enterprise" une »soul and R/B funk band ». Nous partions jouer avec d’autres groupes en ville. Chris SEVERAN, joueur de guitare basse, qui est aussi un ami d’enfance, jouait avec Diane REEVES, et Allen TOUSSAINT depuis des années. Ils ont appris que je chantais, et m’ont demandé d’enregistrer avec eux un album nommé “SOUNDFAITH”.
Ce qui a permis à ma carrière de faire un véritable bond en avant. Cette collaboration a débutée juste avant l’ouragan Katrina.
Plus tard j’ai à nouveau fait groupe avec les Palmers composé de : Eugene SANAGAL qui jouait avec Lee DORSEY, Little RICHARD and the GUMBO of New Orleans funk music" The NEVILLE brothers et Michael STEWARD, “Patches”, grand trompettiste qui jouait avec Al JARREAU and Marcus MILLER.
Donald passait la majeure partie de son temps avec son père à “capital records”. Il jouait avec Sarah VAUGH and Della RESSES et ils ont fini par créer un groupe ensemble. Ce sont les personnes qui ont inspiré ma vie musicale.
En ce temps là, on pouvait aussi entendre du son provenant de “Lou’s Orange” Un club trés renommé au le Coeur de TREME, de groupes tels que : king Floyd, Joe TEX, Lil MILTON, BB king, Albert KING, Lloyd PRICE, Bobby Blue BLAND, Ernie K Doe and Fats Domino, et bien d’autres. Ceci est l’histoire de ma vie, l’histoire d’un enfant qui a grandi à TREME. Tout au long de ma vie, j’ai toujours eu l’opportunité de rencontrer des gens qui apprécient la musique venant de New Orleans. TREME est le lieu qui a donné naissance à tant de grands musiciens tels que : Trombone Shorty, James ANDREWS, Glenn David ANDREWS, Kermitt RUFFIN and the late Travis Trumpet Black HILL, Corey HENRY, and the TREME Funktet, un groupe avec lequel j’ai grandi pendant des années à New Orleans. Pour moi, ces personnes et musiciens, natifs de TREME et de ses alentours, sont de loin les meilleurs musiciens au monde. En ce qui me concerne je vis comme un privilège d’être né du même moule, du même sang musical.
A cette étape de ma vie, après avoir voyage dans toutes les US et autour du monde, J’ai appris que ou que j’aille jouer de la musique, la magie de « SPIRIT of TREME » apportera toujours la joie, le bonheur, la paix et l’amour, aux oreilles de qui l’écoute. C’est pourquoi, depuis que je suis enfant le « spirit of New Orleans » est très puissant en moi.
Grandir à TREME, jouer de la musique avec Corey HENRY au “the TREME Funktet” et voyager à l’étranger avec Craig ADAMS et « the voices of New Orleans », m’a aidé à développer et comprendre l’artiste que je suis devenu. Voilà ce qu’est TREME. Ce n’est pas juste un endroit sur la carte du monde, C’est le battement de cœur de « New Orleans » dans tout le pays et dans le monde.
Je me suis exposé dans cette biographie. J’espère et prie pour transmettre « the SPIRIT of TREME », tandis que je voyage à travers le monde.
Voilà, ceci est TREME, je suis TREME, et ceci est l’histoire de ma vie."

D.W BLADE

The Gents

christophe_garreau_basse_.jpg

Bio Christophe Garreau (Basse)

Bassiste depuis 1975, parallèlement à des études d’arts graphiques,
Christophe Garreau a commencé professionnellement en 1981, et depuis
n’a plus vécu que grâce à la musique. Un parcours qui débute par la musique classique au piano dès l’âge de 10 ans, la pop des années 70 au lycée, le jazz au CIM avec d’excellents musiciens et le blues, cette musique dont découlent toutes les autres. Tout ça le mène sur les routes et en studio avec Elisabeth Caumont, Paul Personne, Graem Allwright, Dick Rivers, Vincent Bucher, Patrick Verbeke, Benoît Blue Boy, BTC (Neal Blak+Nico Wayne Toussain+Fred Chapellier), Matthew Skoller, Carlos Johnson, Little Smokey Smothers, Mike Welch, Deitra Farr, Kenny Wayne ...
www.christophegarreau.com

philippe_billoin_claviers_.jpg

Bio Philippe Billoin (Claviers)

De formation classique, Philippe Billoin passe rapidement au jazz et la musique improvisée. Il a participé à différents projets musicaux qui l’ont emmené dans plusieurs directions artistiques (Rock, Jazz, Funk, Blues, Chanson Française , musique Latine, Electro, etc…). De Bill Evans à Dr John, de Ray Charles à Herbie Hancock, ses influences sont variées .

En tant que compositeur interprète, il oeuvre dans de multiples domaines ; création musicale pour des spectacles autour de la poésie, illustration live de film vidéo, musique pour spectacle vivant etc…

Philippe Billoin travaille à la réalisation d’albums et participe à diverses séances de studio. Sur scène, on le trouve en tant qu’accompagnateur avec de nombreux artistes de blues Américains comme par exemple le New-Yorkais Chris Bergson.

guillaume_destarac_batterie_.jpg

Bio Guillaume Destarac (Batterie)

Batteur fortement influencé par le jazz, Guillaume Destarac a joué, entre autres, avec Sax Gordon, Bob Stroger, Billy Branch, Jimmy Burns, Nico Wayne Toussaint, Julien Brunetaud...
Il tourne aussi beaucoup en Espagne depuis des années avec Quique Gomez ou encore Tonky de la Pena.
Ses influences majeures sont Art Blakey, Idris Muhammad, Elvin Jones et Brian Blade.

pascal_-_bako_-_mikaelian_harmonica_.jpg

Bio Pascal "Bako" Mikaelian (Harmonica)

Pascal Mikaélian, Alias Bako, est incontournable dans le paysage blues français depuis plus de trois décennies quand on parle d’harmonica.
Il a une très grande expérience de la scène et une présence incomparable qui font de lui un atout majeur.
Il a joué avec Memphis Slim, Luther Allisson , Larry Carlton, Robben Ford, Bill Deraime, Benoît Blue Boy, Patrick Verbeke etc...

Copyright et informations : https://www.fcandthegents.com/